Comment entraîner son chien pour le canicross ?

Le canicross est une pratique sportive consistant à courir avec son chien à l’aide d’une laisse reliant le harnais du chien à une ceinture du maître. Si la discipline est plaisante pour le chien, elle nécessite un bon entraînement et un bon dressage.

Maîtriser des ordres de base

Il est inconcevable de se lancer dans le canicross sans que votre chien ne connaisse les ordres de base comme le marcher au pied, le rappel, le « assis ».

Si vous désirez vous lancer dans la pratique et que votre chien n’est pas suffisamment à l’écoute, la méthode la plus rapide est de faire appel à comportementaliste canin.

Allonger la distance au fur et à mesure

Même si vous êtes déjà un coureur régulier, commencez doucement avec votre animal. Un chien a beau aimé jouer et courir, ce n’est pas pour autant un grand sportif. Passer de quelques courses à plusieurs kilomètres peut être difficile. Débutez par deux ou trois kilomètres, puis augmentez au fur et à mesure.

Ne courez pas tous les jours. Votre chien ne va pas se mettre à pleurer quand il se lève pour vous montrer qu’il a des courbatures, mais cela ne signifie pas que ses muscles sont fatigués. Lors des premiers entraînements, faites 2 à 4 sorties hebdomadaires.

Contrôler le rythme du chien

Quand vous partez en promenade, votre chien a tendance à sprinter dès qu’il est lâché sans jamais réfléchir au fait qu’il risque de vite se fatiguer. C’est à vous de contrôler son rythme. Partez doucement et ralentissez-le s’il court trop vite. Sur la fin du parcours, il est possible d’accélérer, uniquement s’il vous semble en forme.

Éviter les températures extrêmes

Pour que le chien ne souffre pas, évitez les heures les plus chaudes en été. Pour un humain, courir sous une grosse chaleur est vivement déconseillé. C’est la même chose pour votre chien, surtout s’il possède de longs poils.

À l’inverse, il ne faut pas non plus courir quand il fait trop froid. Avec des températures de -5 ou -10°, le corps a besoin de beaucoup pomper de sang pour se réchauffer. Cela fatigue plus vite l’organisme et comme de nombreuses races ont des problèmes cardiaques, les conséquences pourraient être terribles.

Pour votre chien, évitez aussi les sols trop glissants pour éviter qu’il ne tombe, la neige qui lui fait des engelures ou le sable brûlant de la plage en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *