photo médecine

Comment traiter un érysipèle de la jambe ?

L’érysipèle est une infection bactérienne qui touche chaque année en France quelques dizaines de milliers de gens notamment les personnes âgées. Souvent négligée, cette maladie peut s’avérer très graves si elle n’est pas traitée à temps. D’où l’importance de consulter un spécialiste en cas de doute.

Pour traiter un érysipèle de la jambe, l’antibiothérapie est la solution la mieux appropriée dans ce type d’infection. L’antibiotique est injecté directement par voie intraveineuse et permet de contenir l’infection relativement rapidement. En cas de récidive de l’infection, on parle souvent d’érysipèle récidivant. Votre spécialiste vous indiquera très probablement un traitement de type antibiothérapie alternée pour venir à bout de cette maladie. Ensuite, il est impératif de traiter l’inflammation via des crèmes grasses en massant délicatement les rougeurs. Les complications disparaissent ainsi sous une vingtaine de jours.

Qui sont les personnes sensibles à cette maladie

Les personnes qui présentent le plus de risques à déclarer un érysipèle sont les suivantes :

  • Les personnes fragiles qui ont un ulcère variqueux.
  • Les personnes de plus de 50 ans, les hommes en grande majorité.
  • Les personnes immuno-déficientes.
  • Les personnes qui présentent une insuffisance veineuse.
  • Les personnes diabétiques.
  • Les personnes en surpoids.

Le risque de contagion de l’érysipèle

L’érysipèle peut devenir contagieux si la personne infectée est en contact direct avec une personne non infectée. Il faut également que la personne non infectée présente une porte d’entrée. Une porte d’entrée peut s’apparenter à une coupure ou une égratignure mal nettoyée. Il est dont très important de bien désinfecter une plaie même bénigne car elle peut potentiellement se transformer en porte d’entrée à toutes bactéries nocives pour votre corps. Pour cela, les antiseptiques disponibles en pharmacie ou parapharmacie sont parfaits et facile à employer (sous forme de spray).

Comment traiter un érysipèle bulleux ?

C’est la forme la plus grave d’un érysipèle. Il occasionne de fortes rougeurs cutanées, si intenses qu’elles occasionnent des gonflements et des bulles qui implosent sous la partie inférieure de la peau entrainant ainsi une surinfection. Pour le traitement d’un érysipèle bulleux il sera nécessaire et primordial de désinfecter toutes les parties concernées et d’utiliser des compresses stériles avec du tulle gras. Bien nettoyer la zone concernée avant d’entamer les soins cutanés.

Dernier conseil : ne pas négliger cette maladie car un érysipèle mal soigné peut se transformer en septicémie. Dans ce cas, les complications sont beaucoup plus graves et contraignantes pour le malade.