Pourquoi choisir de la résine ou du béton pour son revêtement de sol ?

Que ce soit pour un intérieur ou un extérieur, la résine et le béton sont des revêtements de premier choix. Leurs qualités sont relativement proches au niveau des performances. C’est pourquoi ils sont souvent associés, même si plusieurs différences majeures doivent être relevées.

Les qualités communes des deux revêtements

Les deux revêtements sont sans raccord. Cela signifie qu’il n’y a pas de jointure comme sur du carrelage ou un parquet. Esthétiquement, un tel revêtement est beaucoup plus beau, mais nécessite la pose par un expert comme DSM Grand-Est.

La facilité d’entretien est similaire. Il suffit de passer un coup de karcher sur les grosses tâches pour qu’elles disparaissent. Contrairement à des pavés, il n’y a pas de mauvaises herbes qui poussent tandis que dans un intérieur, s’occuper de la résine n’a rien à voir avec l’entretien demandé par un plancher ou une moquette.

Le béton est reconnu pour sa résistance. Véhicules stationnés gros mobiliers, passages fréquents de charges lourdes ne lui font pas peur. La résine présente une solidité similaire. Pour des allées carrossables, ces deux revêtements sont idéaux.

Ils subissent également les intempéries sans s’abîmer. Si vous avez un sol parfaitement plat, l’eau s’accumule peu. Toutefois, on note une grande faculté à éviter les sols glissants chez la résine, que l’on ne retrouve pas dans le béton.

Le béton et la résine peuvent également très sobres. C’est donc une solution de premier choix pour des revêtements dans les hangars industriels, les entreprises ou même chez des particuliers privilégiant de la décoration simple et contemporaine.

Les différences entre les deux revêtements

Le gros avantage de la résine par rapport au béton est sa personnalisation. En effet, la résine est un mélange de pierres naturelles et d’un élément chimique (la résine), ce qui autorise des modifications. Il suffit d’ajouter un peu de colorant lors de la confection pour obtenir un revêtement orangé, gris ou même aux tons bleus.

Il est tout à fait possible d’ajouter des motifs, des logos ou des citations sur son sol. Une distinction unique qui transforme un simple jardin en œuvre d’art.

La résine a un autre point fort : il s’agit d’un sol tiède. C’est-à-dire qu’elle conserve sa température qu’importe sa condition. En été, le sol chauffe un peu, mais ne brûle pas. Ce n’est pas le cas du béton qui devient vite brûlant quand le soleil tape dessus. À l’intérieur, le béton, spécialement en hiver, est rapidement très froid. C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne le choisit souvent que pour le garage ou les pièces comme le cellier, ou alors on se tourne vers le béton ciré.

Concernant le béton, son gros point fort est sa durée de vie. C’est un revêtement de sol qui peut vivre des décennies sans trop s’abîmer. Pour la résine, les années se ressentent davantage avec une teinte qui devient plus fade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *